Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Mama Terre
  • : Blog d'une maman, accompagnatrice en chant prénatal, développement personnel et créatif sur la zone de Pau (64). Partage d'expériences et connaissances dans le domaine de la maternité et du "parentage" respectueux. Accompagnement et soutien des mamans, des parents. En prévision: Interviews et témoignages (maman, papa, doulas, sages-femmes, psychophoniste, accouchements à domicile ou à l'hopital, etc.).
  • Contact

Profil

  • Delphe
  • Je suis une maman comblée, en recherche d'une parentalité bienveillante, à l'écoute et dans le respect des besoins de l'enfant et aussi du parent. Je suis accompagnante en chant prénatal, en développement personnel et créatif, mais suis aussi artiste peintre, chanteuse auteur-compositeur-interprète.
  • Je suis une maman comblée, en recherche d'une parentalité bienveillante, à l'écoute et dans le respect des besoins de l'enfant et aussi du parent. Je suis accompagnante en chant prénatal, en développement personnel et créatif, mais suis aussi artiste peintre, chanteuse auteur-compositeur-interprète.

Rechercher

Soins, accompagnement et +

 

Accompagnement grossesse, naissance et après

 

Des associations accompagnantes:

Art mon nid sur Pau, Oloron, Buzy et Hasparren

Coeur de Famille à Pau

Comm'soi à Tarbes
(ateliers communication non-violente et +)

Planète famille à Tarbes

 

Des accompagnantes:

Magali Michotte de Naître ensemble: Doula, haptonomie, yoga de la grossesse, EFT, massage, rebozo, titulaire d'un diplôme de psychothérapie, une très belle personne.

Cécile Mesple de Coeur de Famille à Pau: Cécile est Doula et spécialisée dans l'écoute notamment l'écoute des pleures. Elle est aussi consultante familiale. Découvrez son site pro: rire-et-pleurer.fr

 

Nathalie Le Corre-Sadok accompagne la Vie (Paris)

 

Chant Prénatal

Delphine Coras sur Gan, Pau et autour: Accompagnatrice en chant prénatal e, t chant de mieux-être, chanteuse-auteur-compositeur et peintre, multiples connaissances dans le domaine périnatal, connaissances de pratiques de développement personnel, initiation à L'EFT de la grossesse ou pour tout autre moment de vie, créatrice du Chant-EFT, initiation à la Bio énergétique notamment pour la grossesse ou le bien-être féminin, atelier d'ancrage, etc, accompagnement vers l'expression de soi par la créativité... contact mail

Patricia Despujol sur St Faust(64)

Fanny Moullet (Psychophoniste spécialisée M.L.Aucher, chanteuse, chef de choeur et clarinettiste) à Pau

Julie Lambert à Pau

Emmanuelle Thomas vers Toulouse-Balma

Carine Lefebvre, sage femme à l'asso coeur de famille sur Pau

 

autre technique de chant pour la naissance:

Magali Dieux à Paris (voici un film à voir "Naître enchantée")

 

 

Haptonomie

Anne Cautenet à Pau - très spécialisée en haptonomie

Zoé Fontaine à Gan(64) - sage-femme spécialisée en haptonomie

 

 

Homéopathe de Pau

Isabelle Jambon

 

 

Ostéopathe

Laurence Beaudic, à Billère
(refait le chemin de la naissance et +)

Michèle Vanderheyden-Busquet à Pau
(spécialisation bébé)

Laurent Martinez à Pau

Daniel Pavageau à Bénéjacq

Erick Rose à Pau

 

 

Naturopathe

Martine Chatelet à Lescar (spécial dans façon d'aborder les choses)
(Naturopathe Conseil perso. en hygiène de vie / Thérapies naturelles et énergétiques...)

 

 

Spécialiste en soin avec les élixirs de fleurs

Marie-Colombe Clémente à Pau (magiedelavie.fr)

 

 

Massage du bébé

Art mon nid sur Pau, Oloron, Buzy et Hasparren

Bonheur des bébés de Nathalie Le Corre-Sadok (Paris, 75)

Isabelle Lazare, zone plaine de Nay et plus

 

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 23:00

Que ce soit pendant ma grossesse, mon accouchement ou après, les médecines naturelles m'ont énormément apportées.
Homéopathie, acupuncture, ostéopathie, elixirs floraux, extrait de pépin de pamplemousse ont été mes compagnons en plus d'une alimentation saine. Il me sont encore très utiles suivant mes besoins, ainsi que pour mon bébé.


Note importante:
Je vais vous parler, ici, des différentes expériences de soins dont j'ai bénéficié durant ma grossesse, mon accouchement et juste après.
Je vous encourage, si vous recherchez ce type de soins, à aller voir des médecins spécialisés dans ces thérapies. Mon témoignage n'est en aucun cas une incitation à l'automédication d'autant plus dans le cadre d'une grossesse. Je vous conseille d'être vigilante et bien informée car par exemple il faut veiller à ne pas boire n'importe qu'elle plante en tisane, se renseigner sur les rares huiles essentielles sans risques pour bébé, encore plus lors des trois 1er mois de grossesse, ainsi que sur les dosages et modes d'administration.
Tenant juste à témoigner du bénéfice que j'ai reçu de ces soins, je ne vous transmettrais pas qu'elles sont les granules homéopathiques qui m'ont soigné ceci ou cela. Le seul que j'ai noté peut être donné sans risque.



Durant ma grossesse, un acupuncteur-homéopathe
m'a permis d'être plus sereine et m'a très bien accompagné à l'aide de l'homéopathie lors de gros rhumes mais aussi dans des cas plus importants comme celui d'une paralysie faciale partielle (du côté gauche). D'habitude lors d'une paralysie faciale le traitement est lourd au cas où ce soit une paralysie dues à une maladie et du coup on se retrouve d'office avec des corticoïdes et des antibiotiques puissants. Mon médecin a préféré évaluer en fonction de mon état et surtout du fait que la paralysie n'évoluait pas, ce qui voulait dire qu'elle n'était pas dues à un virus (la cause n'était pas claire: coup de froid, compression du nerf faciale?). Ainsi j'ai pu éviter de gros traitements qui n'aurait pas été bon pour mon bébé. Je le remercie d'avoir été calme et rassurant tout en s'informant régulièrement de mon état de santé. Le traitement homéopathique a été efficace et la paralysie s'est résorbée assez vite. Elle ne se voyait plus au bout d'une semaine et demie. Les sensations de gêne par contre et le fait de rebouger normalement le visage ont été plus long a résoudre. La seule chose qui reste c'est d'être un peu contractée du côté gauche du visage lorsque je suis fatiguée. C'est devenu mon baromètre de fatigue.
Durant toute ma grossesse, mon homéopathe m'a prescrit des granules pour être la plus zen possible. Il continue à m'en prescrire aujourd'hui pour m'aider à vivre les remous que me provoque hormonalement l'allaitement.
Lors de rhume, j'ai pris en plus de l'homéopathie de l'extrait de pépin de pamplemousse mais à dose réduite (9 gouttes au lieu de 15 à 20 gouttes). Il vaut mieux demander le dosage approprié à votre pharmacien. Attention, il faut le diluer dans de l'eau pour le boire sinon c'est très très acides pour l'organisme et donc mauvais.

A la fin de ma grossesse, j'ai utilisée du Rescue (remède d'urgence de Bach, elixir de fleurs) pour m'accompagner lorsque je sentais que j'avais besoin de vivre une décharge émotionnelle. Cela m'a été fort utile et je l'utilise toujours lorsque je me sens à plat ou abattue ou surtendue... C'est très important d'apprendre à décharger ses émotions ou tensions lors d'une grossesse. Cela permet d'évacuer les hormones de stress. Cela permet aussi d'apprendre à moins réprimer nos émotions et ainsi on commence à faire le travail d'accueil des futurs besoins de pleurs de notre bébé. Pour comprendre le besoin de décharger vous pouvez lire "Pleurs et colères des enfants et bébés"  ou "mon bébé comprend tout" de Aletha Solter. Tout y est clairement expliqué. Durant la période d'allaitement, on peut avoir aussi des besoins importants de décharger car les hormones peuvent nous faire faire de jolis mouvements d'humeur et bien sur la fatigue s'y ajoute.
Dans les 3 derniers mois de ma grossesse, mes soucis de rétention d'eau et de circulation sanguine ont augmenté d'autant que c'était l'été. La sage-femme qui m'avait enseigné le yoga de la grossesse jusqu'en juin m'a conseillé pour cela d'essayer la technique du bain dérivatif en respectant le temps par rapport au poids. Elle m'a dit qu'en le faisant environ 4 fois par semaine je devrais voir des résultats positifs. La semaine où je m'y suis tenue, j'ai bien vu ces résultats. J'avoue ne plus avoir réussie à le faire plus de 2 fois par semaine après. A chaque fois que je l'ai fait, je me suis sentie bien après.
Autrement, quand mes jambes était très gonflées, je les mettais en l'air, je faisais quelques exercices jambes en l'air contre le mur ou jambes relevées et posées sur un ballon de gymnastique (super et génial aussi pour le mal de dos en prenant soin de bien faire bascule du bassin). En ultime recours, je me mettais les pieds dans de l'eau froide bien salée (le sel absorbe l'eau et les toxines, donc draine).
Un autre conseil de la sage-femme pour avoir moins de soucis de rétention d'eau est de ne plus consommer de produits laitier de vache, au moins le dernier mois.
Elle m'a d'ailleurs aussi conseillé de ne plus manger de proteïnes animales le dernier mois pour avoir des muscles moins fermes, avoir plus de souplesse pour accoucher. J'ai eu vraiment du mal à le faire, donc je ne pourrais pas vous donner de résultat.

Avant l'accouchement, j'ai pris de l'arnica 5ch en granules environ 3 jours avant(difficile à déterminer n'est-ce pas?) sous les conseils de mon homéopathe.
Pour info: Dans la dernière semaine avant d'accoucher, on peut voir un ostéopathe qui va aider à l'ouverture du bassin. J'ai reçue cette info juste durant mon avant-dernière semaine et je n'ai pas pu avoir rendez-vous. J'ai accouché 10 jours plus tard. Par contre, j'ai vu un ostéopathe 3 semaine après mon accouchement pour bien remettre en place mon bassin.

Juste après la naissance de bébé
, certaines sages-femmes savent serrer le bassin avec une écharpe ou une gaine et peuvent montrer comment le faire chez soi. On peut le demander dans son projet de naissance pour en discuter ensuite avec l'équipe médicale: c'est ce que j'ai fait.

Après l'accouchement, les sages-femmes de la maternité d'Orthez m'ont fait prendre de l'arnica en granules et d'autres granules pour calmer mes pertes de sang. Ce fut très efficace. J'étais très anémiée (5 de taux sanguin) et fatiguée à cause d'une forte hémorragie à la fin de mon accouchement. On m'a d'ailleurs transfusé avec mon accord 2 poches de sang le lendemain de l'accouchement et à nouveau 2 poches 6 jours plus tard pour m'aider à remonter la pente.


Les jours suivant l'accouchement
, une aide-soignante spécialisée dans les soins avec les fleurs de bach m'a permis de retrouver plus d'énergie et de bien-être. Elle a d'ailleurs aussi fait un petit cocktail pour mon compagnon. J'ai vraiment sentie et vécue une grande différence lors des deux jours où elle m'a donné les elixirs de fleurs (ex: le matin j'étais bien reposée, avec beaucoup plus d'énergie):

  • Pour la fatigue, elle m'a donné de "l'Olivier/Olive"(permet de dormir d'un sommeil réparateur, très adapté dans les états de fatigues intenses notamment dus à une opération).
  • Pour le choc vécu (choc physique du à l'hémorragie + choc émotionnel du à la séparation d'avec mon bébé + une grande peur), elle m'a donné de la "Dame de onze heures/Star of Bethleem" (utile pour les chocs émotionnels, les séparations, les deuils. ou ceux qui n'acceptent pas d'être consolés. C'est une fleur qui apporte le réconfort, la consolation et met un baume sur les blessures de l'âme et du coeur).
  • Pour l'inquiétude pour l'enfant, elle m'a donné du "Marronnier Rouge/Red Chestnut" (peur exagérée pour autrui, ou projection de nos propres peurs sur les autres, permet de relativiser par rapport aux vrais dangers de la vie).
  • Pour la confiance en soi, en son intuition, j'ai pris du "Plumbago/Cerato"


Après le retour à la maison,
j'ai continué à prendre des fleurs de Bach avec une préparation faite en pharmacie par une spécialiste du domaine (mon bébé aussi a eu sa petite fiole diluée dans l'eau). Ensuite, j'ai poursuivie jusqu'à maintenant les soins avec mon homéopathe-acunpuncteur qui là encore me permet d'être soignée de la façon la plus naturelle possible, ce qui est formidable pour ma puce que j'allaite toujours. L'homéopathie m'a aidé aussi à vivre plus sereinement les effets des fluctuations hormonales dus à l'allaitement.

Trois semaines après l'accouchement, un ostéopathe m'a resserré le bassin. C'était impressionnant de voir en sortant de son cabinet mes pieds extrèmement bien alignés et mon corps naturellement droit.

Voilà, vous trouverez la suite de mon parcours avec les médecines douces et soins naturels dans les catégories adaptées aux périodes: "Bébé est là", "Soin du parent"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elodie 26/04/2014 15:41

Bomjour,
Je suis actuellement enceinte de 5 mois !! Et j'ai une approche de ma grossesse qui est comme la votre. Je suis tres attachè au fait d'accoucher sans peri mais par homeopathie. J'ai aussi vu qu'a la clinique de navrre a pau il y a une salle d'accouchement avec baignoire de relaxation et qu'ils sont plutot ouvert a l'homeopathie. Je n'ai pas encore d'homeopathe, le votre est Isabelle Jambon sur pau ? Cest bien ça ?

Delphe 03/05/2014 23:24

Bonjour Elodie,

J'ai vu Isabelle Jambon pour ma fillle. Je l'ai alors beaucoup appréciée d'autant qu'elle a les idées larges. Je suis en train de voir si je reviendrais la voir pour moi. Je suis actuellement suivie par Françoise Berger sur Gan. C'est une généraliste homéopathe, ce qui permet d'avoir vite une aide quand notre enfant est malade. Dommage que Isabelle Jambon ne puisse plus être généraliste par manque de temps et en soit ainsi moins accessible au téléphone. Françoise Berger est très consciencieuse, perspicace, avec vraiment l'esprit d'à propos. De plus elle est très agréable comme Isabelle Jambon. C'est un bon médecin. Par contre, elle me semble moins bien informée que Isabelle Jambon pour certains domaines plus connus par les naturopathes comme celui des intolérances par exemple. Malgrès ça elle a déjà bien plus de connaissances et d'ouverture d'esprit que bien des généralistes que j'ai essayé. Autrement, on m'a parlé plusieurs fois, vraiment en bien, d'un docteur généraliste homéopathe sur Nay: le docteur Folin. Elle a su diagnostiquer la maladie de Lyme d'une de mes connaissances lorsque plusieurs grand hôpitaux de Toulouse et Paris n'était pas parvenu à poser de diagnostique pendant 4 ans. Une naturopathe me l'a conseillé l'autre jour en plus de me conseiller Isabelle Jambon pour mes problèmes actuels de santé.

J'espère vous avoir aidé au mieux. Je vous souhaite de continuer une merveilleuse grossesse toute en harmonie avec vos besoins et ceux de votre enfant.
Au plaisir,

Delphine

blblabla 29/08/2011 20:24



gravos ce que tu ecris!


Tu n'es pas médecin



Delphe 30/08/2011 09:19



"Bonjour" blblabla,


 


1- La courtoisie ou un minimum de politesse ne sont pas dangereux et demande moins de temps que de lire des articles sur internet. Ce serait bien de formuler les choses avec politesse et plutôt
en argumentant "votre" propos au moins cela apportera aux autres si "vous" avez quelque chose d'intéressant à transmettre ou relever: Est le cas? Est-ce votre désir?


 


Notez que c'est plus agréable pour tous de lire un vrai avis respectueux que de lire ce genre de petit bout de phrase.


 


Je trouve ça aussi plus en accord avec la douceur et le calme lié au monde de l'enfantement et je demande ce comportement respectueux dans l'accueil de mon blog. Je le demande, bien sûr, je ne
peux l'imposer.


 


Notez aussi que je prends du temps pour vous répondre (comme je prends du temps pour écrire ces articles), ce qui est une forme de politesse et de respect. Je pense sincèrement, que celui qui
respecte l'autre se respecte lui-même.


 


2 - Au vu de votre réaction, je me suis demandé si j'avais oublié de mettre mon texte habituel: comme quoi je ne suis pas médecin, que c'est un témoignage et que je ne donne
aucune prescription précise de médicaments ou autres, à part si c'est avéré sans aucun risque (et c'est le premier texte où je donne un seul ch précis parce que c'est de l'arnica et le dosage de
l'EPP, qui s'achète sans prescription, parce qu'il est difficile à trouver et que c'est moins que la normale pour une femme enceinte donc...).  Ouf: oui je l'ai mis ce
texte.





Relisez l'article, c'est un pavé énorme!!! Plus loin, en plus, de ne pas donner les dosages de certains soins ou de ne pas donner (exprès) le nom de certains soins homéopathique,
par exemple, je resouligne régulièrement que c'est à voir avec un médecin ou un professionnel du domaine. J'ai vérifié aussi, je n'ai pas mis de prescription qui soit dangereuse
et sans réécrire qu'il faut voir un professionnel ou lui demander pour savoir ce qu'il faut faire.


 


Tout ce que j'exprime ramène à cette "INFORMATION":


Il existe ce type de soin -> Un professionnel pourra vous accompagner pour ça.


 


 


Alors?


S'il vous plait, prenez le temps de bien lire ou comprendre le texte avant de vous emporter.


Merci de m'avoir lu.


 


Delphine



Pages

Des bonnes adresses

 

Lieux pour les Enfants

 

Ludothèque - Maison du jeu Coudères à Pau (super lieu qui va bientôt se transformer)

 

Les Trois Pommes à Pau

 

Répertoire "enfants/jeunesse" de l'Université de la Citoyenneté

 

Mes adresses gourmandes

 
Restaurants Pau & Environ


Les Papilles Insolites à Pau

Le Caméléon à Pau

Le Sanaga à Pau


Le restaurant d'application du Lycée Montpensier à Pau


L'orée du bois à Pedehourat

Chez Chateau à Esquiule


Restaurants Paris

Chez Marianne, rue des Rosiers